GRACHEVA IRINA

35 ans

Russie

Saint-Petersbourg

Célibataire

Chef de projet dans le domaine des certifications techniques

Voir les médias du skipper
579_gracheva_0014.jpg

Le rêve éveillé d’Irina

Depuis deux ans, Irina Gracheva s’est lancée à corps perdu dans son projet de participation à la Mini-Transat La Boulangère. Une aventure de chaque instant dont la jeune Russe se délecte. Etape après étape, elle touche du doigt son rêve et est désormais la première femme russe à se lancer dans une course au large en solitaire. Tout un symbole pour celle qui a débuté la voile à l’école vers 13 ans. Passionnée, elle enchaine plus tard avec des navigations en Quarter tonner ou en Open 800. Saint-Peterbourg, Vladisvostok, l’Estonie ou la Finlande sont ses terrains de jeux mais sa connaissance du large passe aussi par une expédition au Cap Horn en 2015 à bord d’un monocoque de 40’ et une transat en double plus récemment, en 2017. 13 jours, 5 heures, 19 minutes et 38 secondes de navigation entre les Bermudes et Plymouth qui lui auront définitivement donné l’envie de s’élancer de nouveau à l’assaut de l’Atlantique mais cette fois en mode solo.

En deux ans, Irina a tout découvert d’un projet Mini Transat. Méthodique, elle a d’abord choisi d’apprendre le Français qu’elle maitrise désormais très bien (mais pas assez à son goût) puis elle a endossé tout à la fois le costume de chef de projet, de technicienne, de commerciale, de photographe, de journaliste pour raconter son histoire… « Je me réjouis de cette expérience. Je me suis régalée durant ces deux années de préparation. Mener ce projet, intégrer la classe Mini a littéralement changé ma vie. Non seulement j’ai amélioré mes connaissances en tant que marin mais je suis surtout devenue une personne plus forte, plus solide » raconte Irina des étoiles plein les yeux.

Visa et titre de séjour en poche, elle a pu terminer sereinement sa préparation. A bord de son Mini de série mis à l’eau en 2005, elle a enchainé les courses sur les deux saisons 2018 et 2019. Chaque fois, elle a terminé. C’est exactement l’objectif qu’elle s’est fixée sur cette Mini-Transat La Boulangère : « Je veux tout simplement aller jusqu’au bout en Martinique et cela, le plus vite possible ! » annonce Irina avant de rappeler ce qu’elle craint le plus : « Mon angoisse, c’est de taper quelque chose. Une baleine ou un bateau de pêcheur non signalé sur l’AIS. Et puis, j’appréhende aussi de naviguer longtemps dans le moment temps sans pouvoir compter sur le soutien efficace du pilote automatique. La peur aussi de ne plus avoir d’électronique à bord ou de démâter »… Pour conjurer le sort, elle glissera sur l’Atlantique en écoutant du rock, en observant poissons, oiseaux et mammifères qui croiseront sa route et en se régalant de son plus grand plaisir, celui pour lequel elle fait tout ça : naviguer seule au large !

Palmarès nautique

2000-2008 : Navigue à bord du Quartertone Kvartet en tant que skipper
2009-2015 : Navigue en Open 800
2015 : Expédition au Cap Horn à bord de Kekilikstrion, un monocoque de 40’
2013-2017 : Navigue au large à bord de Anna, un monocoque de 53’
2017 : Saison à bord du Class 40 Talanta 95, transat en double avec Mikael Ryking
2018-2019 : Courses de la saison Classe Mini
19e du Mini Fastnet 2019
16e du Trophée Marie Agnès Peron 2019
23e de la Mini en mai 2019