GOBET MATHIEU

28 ans

Suisse

Fribourg

Célibataire

Adjoint au vice-recteur de l'Université de Lausanne

http://www.ose-atlantique.ch Voir les médias du skipper
455_gobet_0015.jpg

Skipper suisse (très) pressé

« Ça peut paraitre extrêmement bateau, et le terme est de circonstance, mais dans la vie il faut parfois oser se lancer en mettant un peu sa rationalité de côté pour vivre les plus belles choses. Si ce n’est l’envie d’y être, pas grand-chose ne me prédestinait à prendre le départ de la Mini-Transat 2019. »

Un pari, un défi… il y a beaucoup de ça pour Mathieu Gobet qui a commencé la voile très tard, en 2015, à l'école des Glénans où il décroche un service civique. La suite va s'accélérer pour ce diplômé en management public, actuellement adjoint au vice-recteur de l'Université de Lausanne et qui consacre l'autre moitié de son temps à la Mini-Transat La Boulangère 2019. Le voilà engagé dans la course au large la plus folle, qui reste ouverte à tous dès lors qu'on ose l'aventure et qu'on croit en ses rêves aussi farfelus soient-ils.

Mathieu n'avait jamais navigué en solitaire, passé une nuit en mer, disputé la moindre course ? Qu'importe, il va mener son projet avec méthode, et va commencer par mettre la main sur un bateau fiable et solide qui connaît bien la route : un Pogo 2 qu'un certain Gwénolé Gahinet a mené à la victoire en 2011. « J’ai en une année passée mon monitorat de voile aux Glénans et encadré durant 6 mois. J’ai donc finalement que très peu d’expérience vélique. La Mini-Transat sera mon huitième départ de course …. Tout aura donc été très vite ! »

« Avec ses quatre Mini-Transat à son compteur, le bateau sera sûrement bien plus serein que moi le 22 septembre 2019, » avoue Mathieu qui aura la chance aussi de fêter son anniversaire le lendemain du départ. Un beau cadeau pour souffler ses 29 bougies et entamer une nouvelle année de la plus belle des manières, à l'entame d'une traversée de l'Atlantique pleine de surprises et de rebondissements.