GARNIER DAMIEN

37 ans

France

Rennes (35)

Célibataire

Skipper – Moniteur de voile

Voir les médias du skipper
788_garnier.jpg

Internet, la révélation !

C’est à trente ans passés, en cherchant un job sur Internet que Damien découvre l’univers de la mer et des bateaux. « Je trouvais tout cela intéressant et le virus m’a peu à peu pris. Quand je suis tombé sur des vidéos de ministes racontant leur Mini-Transat, je me suis dit qu’ils étaient fous mais j’ai gardé l’idée dans un coin de ma tête. » Mordu, Damien décide alors de se reconvertir dans le nautisme. Il réalise deux ans en alternance en technique de maintenance nautique et enchaîne avec un monitorat de voile habitable qu’il conclut par une transatlantique sur un Pogo 30 en équipage réduit. « Ma stratégie dans ce parcours était d’apprendre à réparer et à entretenir les bateaux avant d’apprendre à ne pas les casser ».

En 2018, Damien fait l’acquisition de son Mini, un proto De Beaufort 2010 sur lequel a navigué Keni Piperol en 2017. Un bateau qu’il affectionne particulièrement. « Il a un petit nom au sein des ministes proto : La tortue ! J’ai appris cela quelques semaines après l’avoir acheté et j’y ai décelé un signe car je me suis fait tatouer une seule fois dans ma vie et c’est aussi une tortue ! En fait, le premier sponsor de ce bateau était l’aquarium de la Rochelle à l’époque où Aymeric Chapellier le skippait du coup, il a hérité de ce surnom mais il est loin d’être lent. Il faut juste savoir s’en servir et ça, c’est une autre paire de manche… Au début, je trouvais que c’était une usine à gaz et maintenant, après quelques sorties plus ou moins longues, j’ai toujours pris du plaisir à naviguer. J’aime beaucoup mon bateau. »

Expériences nautiques :

- Mini Fastnet 2019 : 13ème
- Mini en Mai 2019 : 12ème
- Pornichet Select 2019 : 11ème
- Chrono 6.50 2018 : 8ème