CAMPRIANI ALESSIO

51 ans

Italie

Città di Castello

BANQUIER

Voir les médias du skipper
488_campriani_0768.jpg

« Un défi contre moi-même »

C’est à la cinquantaine passée qu’Alessio Campriani se lance dans sa première Mini-Transat. « Cela fait des années que je suis cette course, mais j’habite au milieu de l’Italie à côté de Pérouse donc les centres d’entrainements étaient trop éloignés. Je ne pouvais pas aller à Barcelone ou sur la côte Atlantique. Mais récemment, Michele Zambelli a ouvert un pôle en Mer Adriatique donc je me suis lancé », raconte le marin italien qui a acquis un Pogo 2. « Un bateau de série me semblait plus abordable qu’un proto », dit-il.

Alessio ne se met pas de pression de résultat. « La Mini, pour moi, est un défi contre moi-même plutôt que contre les autres. C’est un véritable challenge personnel. C’est l’opportunité de naviguer en solitaire et d’en apprendre plus sur la voile. »

Expériences nautiques :

- Transgascogne 2019 : 44ème
- Mini Fastnet 2019 : 29ème
- 222 Mini Solo 2019 : 6ème
- Gran Premio d’Italia 2019 : 13ème
- Arcipelago 650 2019 : 16ème
- 222 Mini Solo 2018 : 13ème
- Gran Premio d’Italia 2018 : 7ème
- Arcipelago 650 2018 : 8ème