Le parcours

Le parcours de la Mini Transat

Les 90 Ministes s’élanceront sur un parcours de 4 050 milles (7 500 kilomètres) ralliant Les Sables d’Olonne et Saint-François en Guadeloupe, avec une escale à Santa Cruz de La Palma, l’île la plus à l’ouest de l’archipel des Canaries. Un tracé original, entre tactique et stratégie, truffé de pièges à déjouer.

Dans le détail, la première partie, longue de 1 350 milles et d’une durée de sept jours environ, mettra d’office les marins dans le bain. Et pour cause, le segment entre le départ et le Portugal peut se révéler assez tonique du fait des vents contraires et des possibilités de coups de vent.

La traversée du golfe de Gascogne est rarement anodine et le passage du cap Finisterre souvent fidèle à sa réputation.

La seconde, avec ses 2 700 milles que les premiers devraient mettre environ deux semaines à parcourir, se jouera majoritairement dans les alizés jusqu’à la ligne d’arrivée.

Deux options risquent néanmoins de se dessiner avec d’un côté la route orthodromique dite nord, et de l’autre un décalage sud avec la recherche de plus de pression. Sur cette portion, celle de la traversée de l’Atlantique à proprement parler, les marins devront être attentifs, multiplier les manœuvres et les empannages, mais aussi jouer avec les grains et les bascules entre l’alizé nocturne et diurne.

Le parcours 2023
Partenaires institutionnels
Partenaires techniques
Fournisseurs officiels
Associations et fédérations partenaires