Skip to content
10793

Une bouteille à la mer pour sensibiliser au don d’organes

Comme le veut la tradition depuis 2008, une bouteille sera jetée à la mer pendant la Mini Transat EuroChef. L’objectif de cette opération organisée par l’association fédérative française des sportifs transplantés et dialysés Trans-Forme : sensibiliser le grand public au don d’organes.

L’histoire commence en 2007 par une rencontre sur les Jeux nationaux des transplantés et dialysés entre Trans-Forme, organisateur de l’évènement, et le président de l’association des Bénévoles du littoral olonnois. « A l’issue de la compétition, il nous a demandé si une personne transplantée pouvait rédiger un court message en français, en anglais et en espagnol parlant de son vécu. L’idée était de faire la promotion du don d’organes. Le message a été mis en bouteille et jeté à la mer dans le golfe de Gascogne l’année suivante, lors de la course suivante au départ des Sables d’Olonne », raconte Christian Liénard, bénévole sur la Mini Transat EuroChef via l’association Les Sables d’Olonne Vendée Course au Large. C’est important de sensibiliser le grand public et de montrer qu’il est possible de faire du sport après une greffe. Je ne m’y suis d’ailleurs mis qu’après ».

Transplanté du foie en 1988, le porte-drapeau du Comité régional Paris-IDF du Bataillon de Joinville, est en charge de l’opération « Une bouteille à la mer » au sein de l’association Trans-Forme. Cette dernière organise des compétitions pour les personnes transplantées et dialysées, certains traitements qu’elles suivent ne leur permettant pas d’être reconnues comme des athlètes handisports. « Depuis, quatre bouteilles ont été retrouvées : sur l’île Oléron, aux Açores, dans les Finistère et aux îles Caïmans », se réjouit-il, précisant que sur la Mini Transat, il n’est pas possible de donner de bouteille aux concurrents. Qu’à cela ne tienne, ce sont deux accompagnateurs qui se chargeront de la mission sur la course : Altaïr et Églantine.

Mini
Nous suivre :

New title

New title