Skip to content
15499

Thomas Grandin (138 – Poch’Trot), 20ème Proto: « Par moments, ça a été un peu dur »

Thomas Grandin a franchi la ligne d’arrivée de la première étape de la 23e édition de la Mini Transat EuroChef en 20ème position chez les Proto ce dimanche 10 octobre à 20h48'45 (heure de Paris). Le skipper de Poch'Trot a ainsi mis 13 jours 5 heures 18 minutes et 45 secondes pour boucler les 1 350 milles du parcours entre Les Sables d’Olonne et Santa Cruz de La Palma.

 15515

« Je suis content d’arriver. Vraiment content. Ça a été un peu dur. J’ai eu un peu de casse. J’ai notamment endommagé un outrigger puis déchiré mon solent. J’ai pu réparer grâce à l’escale à La Corogne. Ça n’a donc pas été trop gênant. Je vais profiter des trois semaines avant le départ de la deuxième étape pour tout checker et remettre un peu d’ordre dans tout ça. Sur le plan humain, par moments ça a été un peu dur. Pas à cause du gros temps car je sais que le bateau marche bien dans ces conditions et que je n’ai pas de souci à me faire. C’est plus quand je me suis retrouvé au nord de l’Espagne dans la pétole que j’ai trouvé que c’était compliqué. Idem dernièrement, juste en arrivant aux nord des Canaries. Ça a commencé à pétoler un petit peu et je me suis dit « non, ce n’est pas possible ! » Comme je pouvais m’y attendre, il y a eu des hauts et des bas pendant la course. Il m’a fallu deux ou trois jours pour prendre le coup et me mettre dedans. Ensuite, j’ai trouvé une petite routine à bord. C’était bien mais comme je l’ai déjà dit, je suis content d’arriver ! »

Mini
Nous suivre :

New title

New title