Skip to content
15784

Marc-Eric Siewert (614 – Absolute sailing Team) à bon port : « J’ai commis beaucoup d’erreurs de navigation »

« Ça a été très dur. Les six premiers jours avant le pit-stop en Espagne, au près, ont été très difficiles. La mer était forte et croisée. Le bateau tapait constamment et, de ce fait, j’ai mis énormément de temps à m’amariner. J’ai eu beaucoup de mal à m’alimenter et je n’ai quasiment rien mangé pendant quatre jours. Le point positif, c’est que les quatre rations quotidiennes que je n’ai pas consommées durant cette période m’ont permis de ne pas manquer de nourriture. Cela m’a évité de devoir me rationner sur la fin du parcours car, évidemment, au départ, je n’avais pas imaginé mettre 15 jours pour arriver aux Canaries. Le fait d’avoir le mal de mer ne m’a pas aidé à avoir les idées claires. Je n’ai jamais été capable de bien récupérer mais j’ai clairement commis beaucoup d’erreurs de navigation. Très vite, je me suis donc retrouvé en queue de peloton. Qu’importe si je termine dernier. L’essentiel pour moi reste d’être arrivé jusqu’ici. Je suis très touché par l’accueil que j’ai reçu. En arrivant à cette heure tardive, je pensais que tout le monde dormirait. Cela me touche de voir autant de gens sur le ponton juste pour moi, un Mini Sailor. »

Mini
Nous suivre :

New title

New title