Skip to content
14248

Léo Debiesse (966 – Les Alphas), 7ème Série : « Je ne pouvais pas imaginer que ça se déroulerait comme ça »

Léo Debiesse a franchi la ligne d’arrivée de la première étape de la 23e édition de la Mini Transat EuroChef en 7ème position chez les Série ce samedi 9 octobre à 6h08'22'' (heure de Paris). Le skipper de Les Alphas a ainsi mis 11 jours14 heures 38 minutes et 22 secondes pour boucler les 1 350 milles du parcours entre Les Sables d’Olonne et Santa Cruz de La Palma.

 14297

« Dans ma tête, je partais pour une semaine mais on a mis le double puisqu’on a mis 13 jours il me semble. Je savais avant le départ que rien ne se passerait comme prévu mais je ne pouvais pas imaginer que ça se déroulerait de cette façon-là. J’ai eu beaucoup de problèmes à bord. Après le deuxième jour, j’ai navigué sans anémomètre. J’ai donc fait quasiment toute l’étape sans info de vent. J’ai déchiré une voile d’avant avant même de prendre le départ. J’ai aussi perdu mon réveil dans l’eau très vite. J’ai ensuite dormi avec la peur de ne pas me réveiller en permanence donc forcément, j’ai mal dormi. En tous les cas il y a eu du match jusqu’à la fin. Cécile (Andrieu) m’a mis la pression pour me doubler, ensuite Anne-Claire (Le Berre). J’ai croisé pas mal de copains sur l’eau. C’était vraiment cool. Franchement, c’était top malgré une partie imprévue avec une escale en plein milieu qui a un peu changé l’état d’esprit de la course pour la suite. Ça a été dur de repartir et je pense qu’on n’a plus été dans le même mode ensuite. C’est comme ça. »

Mini
Nous suivre :

New title

New title