Skip to content
16321

José Jaubert : « Heureux d’avoir reçu la Mini Transat à Santa Cruz de La Palma »

En charge de la co-organisation du volet canarien de cette 23e édition de la Mini Transat EuroChef avec la société Korrigan et l’entité Montero ASMAR, le Real Club Náutico de Santa Cruz de La Palma a grandement œuvré à la réussite de l’escale en mettant à disposition ses remarquables installations mais également en impliquant le gouvernement des îles Canaries, Cabildo Insular de La Palma, le conseil municipal de Santa Cruz de La Palma, l’autorité portuaire de Santa Cruz de Tenerife et Calero Marinas – Marina La Palma. Interview avec José Jaubert, Président du Real Club Nautico de La Palma.

 16267

Après près de trois semaines, l’escale à Santa Cruz de La Palma touche désormais à sa fin. Quel regard portez-vous sur la manière dont elle s’est déroulée ?

« Nous avons été très heureux de recevoir la Mini Transat EuroChef ces dernières semaines après avoir travaillé sur ce projet durant deux ans. Au moment où nous avons vu le premier bateau s’approcher de Santa Cruz, cela a été un grand bonheur et ce bonheur n’a pas baissé d’intensité jusqu’à l’arrivée du dernier bateau. Ça a été fort de les voir tous arriver ici et de partager des moments conviviaux ensuite. »

Vous avez réussi le tour de force de coorganiser une belle escale malgré un contexte très particulier en raison du Cumbre Vieja entré en éruption le 19 septembre dernier…

« Tous les retours que nous avons de la part des skippers sont effectivement très positifs. Ils se sentent très bien sur l’île de La Palma et cela nous fait évidemment plaisir. De fait, le contexte du volcan a impliqué beaucoup plus de travail de notre part mais aussi davantage d’entrain malgré les circonstances. Il faut bien reconnaître que cette activité volcanique a marqué la course parce qu’elle a ajouté de l’incertitude mais les Ministes ont pu se rendre compte que malgré cela, il est possible de continuer à vivre malgré la cendre qui tombe et c’est d’ailleurs pour cette raison que j’invite toutes les personnes à venir à La Palma pour le constater d’elles-mêmes, que ce soit par la mer ou par les airs. »

D’ores et déjà, le rendez-vous est pris pour dans deux ans ?

« Nous souhaitons de tout cœur avoir l’occasion de recevoir de nouveau la course sur l’île et en ce sens, nous espérons que la société Korrigan, la classe Mini 6.50 mais aussi, bien sûr, les skippers sont satisfaits du travail que nous avons effectué lors de cette 23e édition. Nous serions vraiment très heureux de les accueillir en 2023 et dans d’autres circonstances ». 

Mini
Nous suivre :

New title

New title