Skip to content
19989

Jean Marre, 27e Série à Saint-François : « Je retiendrais de cette Mini Transat, le côté humain »

Jean Marre (991) a franchi la ligne d’arrivée de la deuxième étape de la 23e édition de la Mini Transat EuroChef en 27e position chez les Série ce lundi 15 novembre à 17h 45min 01 (heure de Paris). Le skipper de Sport dans la ville - Time for the Planet a ainsi mis 17 jours 02 heures 45 minutes 01 seconde pour boucler les 2700 milles du parcours entre Santa Cruz de La Palma et Saint-François. Son temps de course sur les deux étapes est de 27 jours 18 heures 38 minutes 01 seconde.

 20039

« Ça ne s’est pas du tout passé comme je l’avais rêvé. J’ai toujours connu des courses où j’ai pris du plaisir, mais cette fois-ci, c’était différent. J’ai fait une énorme erreur qui m’a empêché de choisir une des deux options. J’ai perdu à la fois le groupe du Nord et le groupe du Sud. Je n’ai pas trouvé de solution, ça a été très difficile mentalement. Je me suis battu contre moi-même et j’ai perdu ! Ça me fait vraiment mal au cœur d’avoir fait autant de bêtises.

C’était dur de voir les autres s’éclater dans le Sud. Je suis fasciné par le vent fort, j’adore ça, et j’ai eu dix nœuds pendant douze jours. J’avais construit un projet et je pensais pouvoir me battre avec les copains. Je suis désolé d’avoir raté tout ça, car mes partenaires ont cru en moi alors que je n’y connaissais rien il y a deux ans.

Cela dit, j’ai raté le côté sportif mais le côté aventure, je l’ai vécu à fond ! Je me suis dit que je faisais partie de la centaine de personnes sur sept milliards qui ont eu le privilège de faire la traversée en solitaire sur un si petit bateau. Je suis tellement chanceux ! Donc, même si j’avais été dernier, j’aurais gardé le sourire. Je suis vraiment heureux d’avoir mené ce projet à bout.

Pour finir, les deux derniers jours, j’ai enfin eu 25 nœuds, c’était l’extase, le bonheur absolu ! J’ai tout oublié. Si vous me dites de repartir maintenant, je repars ! Je veux continuer à apprendre. Ce n’est que du positif !

Je pense que ce que je retiendrai de cette MiniTransat, c’est le côté humain. C’était dingue. Je suis content finalement d’être arrivé en retard, il y a plus de monde sur le ponton ! »

Mini
Nous suivre :

New title

New title