Skip to content
15282

Djemila Tassin (552 – KAIROS), 50ème Série : « Que du bonheur !”

Djemila Tassin a franchi la ligne d’arrivée de la première étape de la 23e édition de la Mini Transat EuroChef en 50ème position chez les Série ce dimanche 10 octobre à 7h53'36"(heure de Paris). La skipper de KAIROS a ainsi mis 12 jours 16 heures 25 minutes et 22 secondes pour boucler les 1 350 milles du parcours entre Les Sables d’Olonne et Santa Cruz de La Palma.

 15295

« La dernière fois que je suis rentrée dans ce port, je venais d’avoir ma licence de bateau. C’était il y a quatre ou cinq ans. A l’époque, je n’avais pas imaginé y revenir toute seule sur mon bateau. Je n’avais pas non plus imaginé qu’une étape de la Mini Transat ressemblerait à ça. Ça n’a été que du bonheur. Beaucoup de près mais que du bonheur ! (Rires) Parmi les choses que je retiendrai particulièrement, il y a les surfs d’hier soir quand les alizés se sont de nouveau établis et qu’on a enfin avancé à plus de 10 nœuds, la peur des orques tous les soirs et le fait de voir les milles défiler vers le waypoint. C’était ouf ! Les premiers jours ont été durs mais on s’y attendait. La seule fois où j’ai pleuré c’est quand je lisais les petits mots de la famille le matin ! Je me suis vraiment éclatée sur l’eau. C’était trop bien. J’aurais adoré arriver de jour pour voir un peu l’île mais j’ai pu voir les rougeurs du volcan et c’était trop beau. En plus, j’ai terminé la course par un joli match-race et ça c’était cool. J’ai, malgré tout, plein de questions pour les anciens car il y a quand même pas mal de choses que j’ai trouvé plus dures que prévu, notamment les empannages. J’ai hâte d’être à la deuxième étape mais avant, j’ai pas mal de trucs à réparer. Mon bout dehors a un peu craqué mais je vais arranger tout ça. »

Mini
Nous suivre :

New title

New title