Skip to content
19293

Thomas de Dinechin, 14e Série à Saint-François : « C’était beaucoup plus dur que ce que j’avais imaginé. »

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

« Je suis parti très confiant, je pense que j’avais un peu sous-estimé la course. C’était beaucoup plus dur que ce que j’avais imaginé. Je m’étais dit que c’était une régate de tous les jours, que j’aurais les copains tous les jours à l’AIS, et en fait on se retrouve tout seul. A aucun moment tu ne peux te reposer sur quelqu’un d’autre.

J’avais imaginé un meilleur résultat, j’ai l’impression d’avoir très bien navigué, mais les options ont payé ailleurs. C’est extraordinaire d’arriver au bout. J’allais le plus vite possible pour retrouver les potes ! L’accueil est incroyable !

Dans la deuxième partie, j’ai vécu des situations délicates avec toute la garde-robe dans des grains à quarante nœuds. J’ai frôlé la correctionnelle, je suis tombé dans la voile. Heureusement, j’étais attaché. Chaque jour a eu sa peine. Les grains, les sargasses… J’ai aussi cassé mon palan de grand-voile, déchiré mon spi. Mais ça rend imaginatif, on trouve toujours une solution à bord ! J’ai été poussé dans mes retranchements, mais le cerveau est bien fait. Une fois à terre, on ne se rappelle que du positif. J’y retourne quand vous voulez ! »

Mini
Follow us!

New title

New title