Skip to content
905
© Christophe Breschi

Mini Transat 2021 : ouvertures des inscriptions mardi 15 décembre

Les inscriptions en ligne pour la 23e édition de la Mini Transat, dont le coup d’envoi est programmé le 26 septembre 2021, ouvrent officiellement le mardi 15 décembre, à 17 heures. Avec un nombre limité à 84, les places risquent de s’arracher à vitesse grand V, l’épreuve se jouant généralement à guichet fermé. Rappelons néanmoins que pour pouvoir prétendre à traverser l’Atlantique, chaque postulant doit avoir réalisé 1 000 milles hors course et 1 500 milles en course à bord du bateau Mini 6.50 avec lequel il souhaite participer. Un parcours de sélection drastique certes, mais qui permet à la fois d’assurer la sécurité des marins en favorisant l’expérience en vue d’un exercice qui n’a rien d’anodin pour un solitaire, qu’il aspire à faire ses armes au large ou à réaliser un rêve de mer.

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Le compte à rebours est lancé pour les Ministes. C’est en effet le 15 décembre prochain, à partir de 17 heures, qu’ils pourront procéder à leurs inscriptions à la 23e édition de la Mini Transat sur le site de l’épreuve : https://minitransat.fr/

Ainsi que le stipule l’avis de course, 84 places seront ouvertes. Un nombre limité qui impose un système de qualification obligatoire. « Pour pouvoir prétendre à participer à la Mini Transat, il faut justifier, lors des cinq dernières années, de plus de 1 500 milles en course sur le circuit Mini 6.50, avec au moins une étape de 500 milles et une épreuve en solitaire sur le bateau avec lequel il effectuera sa traversée de l’Atlantique, mais aussi d’un parcours de qualification de 1000 milles sans escale, que ce soit en Atlantique sur une boucle entre le sud-est de l’Irlande et l’île de Ré ou en Méditerranée entre Sète, les Baléares et l’île italienne de Gorgona », explique Sébastien Pebelier, Président de la classe Mini 6.50.

Au final, ce système est indéniable. Implacable même. Il favorise, en effet, ceux qui ont engrangé les milles nécessaires le plus tôt. « Le but est de privilégier ceux qui ont le plus navigué et non ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats. Cela permet de donner sa chance à tout le monde, quel que soit son niveau ou son bateau », détaille Annabelle Moreau, secrétaire de la classe, rappelant que des critères objectifs figurent dans les règles à ce sujet afin de procéder à un « tri » juste, jusque dans la liste d’attente. « Une fois que les critères de qualification en course et hors-course sont remplis et que le dossier d’inscription à l’épreuve est complet, les sélections suivantes se font en fonction du nombre de milles réalisés sur le bateau – hors transat ce qui ne favorise ainsi pas les récidivistes, du nombre de milles en course officielle, quel que soit le bateau ou le format de l’épreuve (simple ou double) et, enfin, la date à laquelle le parcours de qualification a été bouclé », détaille Sébastien Pebelier rappelant que les 84 places disponibles se répartissent comme suit : 3 pour les Proto mis à l’eau dans l’année, 32 pour les Série, 32 pour les Proto et 17 pour les premiers qualifiés quelle que soit leur catégorie.

A noter : les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 juin 2021. Une première liste sera établie en janvier et celle-ci sera remise à jour chaque semaine permettant ainsi aux Ministes de connaître l’avancée de leur statut.

Mini
Follow us!

New title

New title