Skip to content
20003

Louis Mayaud, 29e Série à Saint-François : « Beaucoup de kiff à l’arrivée »

 20023

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

« Je suis content. Ça n’a pas été simple et ça s’est terminé par deux jours de guerre. Toute l’étape n’a été que du mental. J’ai l’impression que tout le monde a beaucoup réfléchi sur le sens de sa vie ! Ça a été très long et très lent mais y a eu beaucoup de kiff à l’arrivée ! Ça a été une putain d’expérience mais je ne la referai pas ! (Rires) Ma prochaine transat, je la referai avec du monde parce qu’avec les copains c’est vachement mieux ! La solitude a parfois été pesante. J’ai trouvé qu’il n’y avait pas beaucoup d’activité. Franchement, il n’y avait pas de distraction à part le Sodoku, la musique, les mots fléchés et le ukulélé que j’ai appris. Je vais garder deux plus grands souvenirs. D’abord le grain que j’ai pris sous spi max et GV haute qui m’a permis de faire une pointe incroyable à 20,5 nœuds, une top-speed incroyable ! Ensuite mon départ à l’abattée assez violent dans un grain à la veille de l’arrivée. Je me suis retrouvé dans l’eau. Plus qu’un bon souvenir, c’est un souvenir fort. Je me suis fait méga peur et du coup j’ai passé quatre heures sous génois seul, histoire de réfléchir un peu. Je raconte ça mais c’est marrant parce qu’une fois qu’on a franchi la ligne on oublie vite tous les mauvais moments et on ne garde plus que les bons en tête. »

Mini
Follow us!

New title

New title