Skip to content
18986

Léo Debiesse, 6e Série à Saint-François : « Arriver de l’autre côté, c’est complètement fou »

 19012

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

« On sait que le classement a changé beaucoup et on imagine qu’il y a eu une belle bataille mais à la fois, quand on est sur l’eau, on ne voit rien de tout ça parce qu’on est vraiment seul dans notre truc. J’avoue qu’au bout de douze jours dans de l’alizé mou, ça a parfois été dur de rester d’attaque. J’ai eu parfois tendance à repasser en mode croisière et à me laisser aller. J’avais un peu sous-estimé certaines choses et notamment la longueur des nuits, mais c’était magnifique. Ça n’a pas été facile mais ça a vraiment été une belle expérience.

Arriver de l’autre côté, voir une île se dessiner et se dire qu’on a traversé l’océan, c’est complètement fou. Je n’avais jamais passé 17 jours tout seul. Ça a été plein de nouveautés. Je garderai plein de choses de cette Mini Transat, plein de souvenirs. Ça n’a pas été facile sur le plan des émotions avec la fatigue et le reste à gérer. On passe de la joie à la tristesse. Il y a parfois de la colère et parfois un sentiment d’impuissance. On passe par tous les états et toutes les émotions se mélangent.

Sur le plan sportif, je pense qu’on est plusieurs à avoir fait confiance aux routages que nous ont transmis les coaches au début sans reprendre d’informations. Par rapport au classement, on imaginait bien qu’il y avait des gens au sud et d’autres à l’ouest. Nombreux sont ceux qui ont réadapté leur trajectoire au fur et à mesure. Moi je l’ai fait, mais un peu tard. Il y a eu plein d’incertitudes. Une deuxième transat ? Pour l’instant, ce n’est pas au programme ! »

Mini
Follow us!

New title

New title