Skip to content
15230

Julien Hatin (869 – Les entreprises du Paysage Normandie), 48ème Série : « J’ai l’impression que la course n’a pas voulu de moi »

 15236

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

« Depuis quatre jours mes batteries ne chargeaient plus du tout et je m’en veux. J’étais persuadé que tout marchait bien et je n’ai pas voulu changer l’installation avant la course. Finalement, j’aurais mieux fait de mettre tout à neuf. En tous les cas, je suis content d’être arrivé. Les premiers jours de course ont été costauds. Le front dans le golfe de Gascogne a été plus velu que ce qui était annoncé. Quand on est rentré dedans, on a plutôt eu 40 nœuds que 35, sur une mer assez formée. Après, il y a eu le deuxième front et on est rentré à terre pour s’abriter. Au final, la course a été longue. J’arrive à La Palma avec énormément de frustration. J’ai le sentiment d’avoir loupé quelque-chose. J’ai l’impression que la course n’a pas voulu de moi. Heureusement, les quatre jours qu’on a eu au portant à la fin ont vraiment fait du bien. C’est précisément ce que je venais chercher et j’ai enfin éprouvé un peu de plaisir. Je ne l’ai clairement pas volée cette étape ! »

Mini
Follow us!

New title

New title