Skip to content
14636

Benjamin Doyen (618 – On The Road Again II), 14ème Proto:« On n’a pas toujours été dans le connu »

 14677

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

« Ça a été une première étape en deux étapes finalement. Moi qui ai toujours du mal à me mettre dans la course, il a fallu que je m’y remette une deuxième fois et forcément ça a été un peu compliqué. Ça a été technique au début. On a eu beaucoup de vent au moment du passage de front dans le golfe de Gascogne. Après, une fois qu’on s’est retrouvé du côté de l’Espagne, on a eu beaucoup de mer. Ça n’a pas été trop évident de régler le bateau et on n’avait jamais trop eu ce genre de conditions-là aux entraînements. On n’a donc pas vraiment été dans le connu. Après, la petite escale a généré un peu de stress : Dans quel port on va ? Est-ce-que je vais arriver à temps avant le coup de vent ? Une fois reparti, ça a été spi, spi, spi… Je suis bien rentré dedans mais j’ai perdu un safran et c’est une pièce un peu compliquée à trouver. Je pense que la solidarité des Ministes va jouer. Vous allez voir, je vais avoir un bateau tout neuf dans deux semaines ! Là, je suis plutôt dans le « technique » mais je pense que je vais aller boire une bière et je vais enfin me rendre compte que je suis à l’arrivée de la première étape de la Mini Transat ! »

Mini
Follow us!

New title

New title