Skip to content
14264

Arno Biston (551 – Bahia Express), 8ème Proto : « En vrai, ce n’était pas facile »

 14322

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

« En vrai, ce n’était pas facile. Au début c’était super bien. On a fait du mieux qu’on pouvait mais le fait que ça reparte de zéro, ça n’a pas été facile à gérer. On est content d’être là. On était venu faire du bateau et du portant, et c’est ce qu’on a fait donc c’est trop bien. On a fini avec un beau match, c’était sympa. Ça fait plaisir. Le deuxième départ était horrible. Je crois que c’est la pire nuit que j’ai passé sur ce bateau. Il y avait des grains. Ça passait de 0 à 25 nœuds avec trois mètres de houle, tout ça en sachant que les autres passaient au large tranquillement sous spi. C’étaient des positions chaudes et c’est là que Victor d’Ersu s’est payé un bateau de pêche. J’ai su ça à la VHF donc c’étaient vraiment des conditions horribles. C’était dur à gérer et dur de se remettre dedans. Avec les gars de Muros, on pensait qu’on serait tranquilles après le passage du front, mais en fait on s’est fait exploser. »

Mini
Follow us!

New title

New title