UN DUO JAMBOU / BECCARIA INTOUCHABLE

07 11

09:30

_copie-0_le_769.jpg
 

Comme nous le rapporte du large le bateau accompagnateur Okhayam, la flotte de la Mini-Transat La Boulangère navigue dans un flux d’Est Nord-Est variable en direction et en force, oscillant entre 15 et 26 nœuds. Comme avec le vent, les skippers doivent composer avec une houle variable et un clapot de Nord permanent. Couvre-chef, lunette de soleil et crème solaire sont de rigueur avec ce ciel parfaitement bleu qui accompagne les 82 hommes et femmes de cette 22ème édition.​​​​​​​

Vers une étape record ?

Voilà maintenant un peu moins de cinq jours que les concurrents de la Mini-Transat La Boulangère ont débuté l’acte deux de cette édition 2019. Quand une petite vingtaine des marins a déjà parcouru plus d’un tiers de la distance les séparant du Marin en Martinique, la quasi totalité de la flotte a déjà englouti un quart de ce parcours de 2700 milles. Naviguant toujours à vive allure depuis Las Palmas de Gran Canaria, les leaders, François Jambou (865 – Team BFR Marée Haute Jaune) en Proto et Ambrogio Baccaria (943 – Geomag) en Série, ne cessent de creuser l’écart sur leurs poursuivants directs. Ils ont, depuis le pointage d’hier à 17h, accentué leur avance respectivement de 18,7 et 14,8 milles sur les seconds, portant l’écart global à 89,1 (Proto) et 42,8 (Série) milles.

Du mouvement sur le podium

En Proto, suite à un empannage le positionnant plein vent arrière, Tanguy Bouroullec (969 – Cerfrance) a vu son allure considérablement baisser autour des 6 nœuds. Il a depuis cédé sa place de dauphin à Axel Trehin (945 – Project Rescue Ocean) et accuse ce matin au pointage de 9h un retard de 115,7 milles sur François Jambou. À noter également le retour depuis hier soir de Félix De Navacelle (916 – Youkounkoun) sur le podium Série. Celui qui a bouclé la première étape en seconde position bénéficie d’un positionnement sud favorable.

Escale technique à Mindelo pour Sericano et Buonanni

Les deux skippers italiens, Matteo Sericano (888 – Eight Cube) et Marco Buonanni (769 – Bandolero-Caerus), ayant signifié hier à la direction de course par l’intermédiaire de bateaux accompagnateurs avoir cassé un safran, font toujours route vers Mindelo, au Cap-Vert, pour remettre leurs Minis en ordre de marche.

Classement du jeudi 7 novembre à 9h (heure française)

 

PROTO

1- François Jambou (865 – Team BFR Marée Haute Jaune) à 1565,8 milles de l’arrivée
2- Axel Trehin (945 – Project Rescue Ocean) à 89,1 milles du premier

3- Tanguy Bouroullec (969 – Cerfrance) à 115,7 milles du premier
 

SERIE

1- Ambrogio Beccaria (943 - Geomag) à 1585,6 milles de l’arrivée

2- Benjamin Ferré (902 – Imago Incubateur D’aventures) à 42,8 milles du premier
3- Félix De Navacelle (916 – Youkounkoun) à 70,4 milles du premier