Ralentissement général

08 11

09:45

nico.jpg
 

​​​​​​​​​​​​​​La flotte subit ce matin un ralentissement général avec un Alizé de Nord-Est mollissant autour des 10-12 nœuds. Quand les quinze premiers solitaires continuent de tirer des bords, à l’arrière les retardataires bénéficient d’un angle de vent permettant de faire quasiment route directe, ce qui signifie moins d’empannage et plus de glisse à bord. François Jambou​​​​​​​ (865 – Team BFR Marée Haute Jaune), toujours leader en Proto de cette 2ème étape de la Mini-Transat La Boulangère 2019, approche de la mi-parcours avec au pointage de 9h plus que 1382,7 milles nautiques à parcourir. Ambrogio Beccaria (943 – Geomag) mène toujours en maître la flotte Série et continue de creuser l’écart sur le second Benjamin Ferré, (902- IMAGO - Incubateur D’aventures).

Dans un mouchoir de poche pour le podium Série

En Série la bataille pour la troisième marche sur le podium fait rage. Félix De Navacelle (916 – Youkounkoun), Pierre Le Roy (925 – Arthur Loyd), Lauris Noslier (893 – Avoriaz 1800) et Nicolas D’Estais (905 – Cheminant-Ursuit) se tiennent dans un mouchoir de poche de 15,9 milles. Avantage ce matin pour Nicolas D’Estais qui, grâce à une option plus payante, s’est emparé de la troisième place.   ​​​​

Séricano à Mindelo, Bouroullec retrouve de la vitesse

Matteo Sericano (888 – Eight Cube) est arrivé à Mindelo, au Cap-Vert, où il espère pouvoir effectuer ses réparations de safran au plus vite et repartir en course. Marco Buonanni (769 – Bandolero-Caerus), le deuxième italien déplorant une casse de safran, semble quant à lui avoir trouvé une solution pour continuer sa route et ne pas faire escale technique au Cap-Vert. Tanguy Bouroullec (969 – Cerfrance) a de son côté retrouvé un cap et une vitesse cohérente. Le marin originaire du Finistère a dû profiter du vent mollissant pour réparer. À noter qu’à bord du 945 – Project Rescue Ocean, c’est atelier couture pour Axel Trehin, actuellement second de la flotte Proto.

Message du large

Le bateau accompagnateur Yamanja nous donne des nouvelles de Frédéric Bach (533 – Kirikou) : « Fred a perdu sa cuillère en titane, gros souci donc pour s'alimenter ! Il a dû imaginer un outil de remplacement, avec un manche fendu de brosse à dents et un verre de lunette de soleil de rechange. Il est en voie de déposer un brevet, pas sûr donc que vous soyez autorisés à publier cette information ! »

Classement du vendredi 8 novembre à 9h (heure française)

PROTO

1- François Jambou (865 – Team BFR Marée Haute Jaune) à 1382,7 milles de l’arrivée
2- Axel Trehin (945 – Project Rescue Ocean) à 95,9 milles du premier

3- Tanguy Bouroullec (969 – Cerfrance) à 148,4 milles du premier

SERIE

1- Ambrogio Beccaria (943 - Geomag) à 1408,9 milles de l’arrivée

2- Benjamin Ferré (902 – Imago Incubateur D’aventures) à 58,6 milles du premier
3- Nicolas D’Estais (905 – Cheminant-Ursuit) à 85,1 milles du premier