Que la fête commence !

14 09

17:45

Ça sent bon le départ ! Dimanche 22 septembre, à 14h15, 90 femmes et hommes s’élanceront de La Rochelle pour une première étape qui les mènera à Las Palmas de Gran Canaria. D’ici-là, les marins ne vont pas chômer et le public pourra admirer les bateaux amarrés dans le Bassin des Chalutiers, tout en profitant des nombreuses animations proposées sur le village de la Mini-Transat La Boulangère. La météo estivale ne rendra la fête que plus belle.

C’est à 10h ce samedi 14 septembre qu’a été ouvert le village de la 22ème édition de la Mini-Transat La Boulangère, qui sera en place dans le Bassin des Chalutiers jusqu’au départ, dans huit jours. Très rythmée, cette première journée d’animations et de rencontres a donné le tempo.

Lilian Thuram et Catherine Chabaud ouvrent le bal des baptêmes

Plusieurs navigateurs profitent des festivités rochelaises pour baptiser les voiliers sur lesquels ils vogueront sur l’Atlantique. Keni Piperol et Marie Gendron ont été les premiers à se livrer à l’exercice, avec le concours d’une marraine et d’un parrain prestigieux. C’est l’ex footballeur Lilian Thuram, Champion du Monde 1998, qui s’est chargé de casser la bouteille (de rhum) sur l’étrave arrondie du Mini 6.50 de Keni Piperol (Caraïbe course au large). « Je suis impressionné en voyant ces marins qui vont traverser l’Atlantique sur des bateaux de 6,50 mètres. C’est incroyable ce qu’ils font, il faut avoir un caractère plus que fort. Je leur souhaite d’être déterminés, de prendre du plaisir, de donner le meilleur d’eux-mêmes », a déclaré Lilian Thuram.

Quant à Marie Gendron (SNCF - Cassiopée), elle a choisi comme marraine une navigatrice d’exception, Catherine Chabaud, ancienne participante de la Mini-Transat (en 1991) et toute première femme à avoir bouclé une course autour du monde à la voile en solitaire (lors du Vendée Globe 1996-1997). Catherine est une fervente défenseuse de la protection des océans, une cause qui est aussi très chère à Marie Gendron.

Les prochains baptêmes concerneront David Kremer (dimanche), Franck Colin (mardi) et Paul Cloarec (vendredi). Samedi 21 septembre, veille du départ, quatre autres marins baptiseront leurs bateaux : Yann Blondel (avec comme marraine Sandrine Quétier), Adrien Bernard, Amélie Grassi (parrain : Loïck Peyron) et Tanguy Bouroullec.

Des tables rondes pour mieux comprendre les enjeux de la Mini-Transat

Le public pourra également assister à des tables rondes, durant lesquelles diverses thématiques seront abordées. Aujourd’hui, un premier sujet primordial a été discuté : la sécurité et la santé en mer. Demain, un focus sera fait sur le « sport au féminin » en présence des femmes inscrites à la Mini-Transat (Marie Gendron et Marie-Amélie Lénaerts) et des joueuses de rugby du Stade Rochelais. Suivra dans la foulée une autre table ronde avec les espoirs du Stade Rochelais et leurs entraîneurs Sébastien Boboul et Romain Carmignani. Pour mémoire, leurs aînés sont parrains de cette 22e édition de la Mini-Transat La Boulangère.

Rendez-vous demain à 17h pour la présentation des skippers

Ce dimanche, tous les inscrits seront réunis sur la grande scène du village pour la présentation officielle des skippers. Un rendez-vous à ne pas manquer pour connaître et rencontrer les femmes et les hommes, de 18 à 64 ans, qui se lancent le défi fou de traverser l’Atlantique sur les plus petits bateaux de course au large au monde, sans moyens de communication avec la terre…>

Bernard Bonneau, Président du Collectif Rochelais Mini-Transat :
« Nous voilà enfin réunis ici, au cœur de la ville de La Rochelle. Les partenaires, les skippers, les familles, le grand public sont prêts à célébrer l’engagement de tous les solitaires qui vont s’élancer dimanche prochain. Voir tous ces bateaux dans le bassin des chalutiers est très spectaculaire et au sein de l’organisation, nous avons particulièrement envie de partager avec le plus grand nombre cette Mini-Transat La Boulangère. Le rêve, l’aventure, la compétition, l’innovation… La Mini, c’est tout cela à la fois. C’est une course magique, hors du commun. Nous sommes très heureux du succès de la course et impatients de découvrir ce que nous réserve, sur l’Atlantique, cette édition 2019 ! »