Pierre Moizan, 17ème Proto au Marin : « J'ai passé mon baccalauréat »

20 11

15:45

moizan2.jpeg
 

Pierre Moizan, 17ème Proto, a franchi la ligne d'arrivée de la deuxième étape de la Mini-Transat La Boulangère ce mercredi 20 novembre à 15h 02 min 08 secondes (heure de métropole) au Marin. Son temps de course est de 17 jours, 23 heures, 49 minutes et 08 secondes. Son temps de course cumulé sur les deux étapes est de 27 jours, 14 heures, 10 minutes et 30 secondes.

Voir la vidéo d'arrivée au Marin de Pierre

« J'ai passé mon baccalauréat »

L'an dernier, durant la course les Sables-Les Açores-Les Sables, le Mini 6.50 de Pierre Moizan avait violemment heurté un OFNI, ce qui avait entraîné d'importants dégâts. Pierre a mis un an à tout reconstruire, faisant d'importants sacrifices. Etre au départ de la Mini-Transat La Boulangère était déjà une victoire. Alors être à l'arrivée…

« Cela fait un peu plus de deux ans que je prépare la Mini-Transat. Pour moi c'était mon baccalauréat, je n'avais jamais fait de voile avant. La première fois que je suis monté sur un bateau c'était avec François Jambou. Il est arrivé un peu avant moi (rires). La course a duré longtemps à part pour les premiers qui clairement sont sur une autre planète. »

« Le classement n'est pas satisfaisant. J'ai fait une impasse dans la préparation du bateau, c'était sur le Code 5. Au départ de Las Palmas, il a tenu 3h avant d'exploser. Dans les cours météo on te parle des grains mais j'ai été surpris par leur puissance incroyable durant cette traversée. C'était effrayant. Dans ces conditions le Code 5 m'aurait beaucoup aidé, les départs au tas auraient été moins violents. Comme quoi il ne faut pas faire d'impasse dans la vie. En même temps mon budget n'était pas illimité et il a fallu faire des choix. J'ai fait la meilleure performance possible compte tenu de ce que j'avais à bord. De ce point de vue je suis très content. »