Olivier Le Fichous, 43ème Série au Marin : « Je vais me refaire sur la troisième étape, c'est sûr ! »

20 11

15:45

le_fichous.jpeg
 

Olivier Le Fichous, 43ème Série, a franchi la ligne d'arrivée de la deuxième étape de la Mini-Transat La Boulangère ce mercredi 20 novembre à 15h 30 min 25 secondes (heure de métropole) au Marin. Son temps de course est de 17 jours, 23 heures, 57 minutes et 25 secondes. Son temps de course cumulé sur les deux étapes est de 28 jours, 09 heures, 06 minutes et 19 secondes.

Voir la vidéo d'arrivée au Marin d'Olivier

« Je vais me refaire sur la troisième étape, c'est sûr ! »

« Le besoin de se prouver que l'on est capable de faire des choses différentes, de se remettre en question, en difficulté. L'envie d'apprendre, de découvrir. Le plaisir de rencontrer d'autres passionnés et de partager. » Voilà ce qui animait Olivier Le Fichous, 40 ans, pour sa première participation à la Mini-Transat La Boulangère. Sur le ponton du Marin, Olivier a dressé le bilan de sa grande aventure.

« En approchant du Marin, j'ai pris conscience d'avoir fait quelque chose qui sort de l'ordinaire. Le départ de Las Palmas a été assez tonique avec des conditions soutenues, puis c'était très mou sur la fin. C'était super chouette même si j'ai cassé pas mal de choses sur le bateau. Il fallait tout de même rester dans le match. J'ai bien apprécié la solitude. C'était même plus facile de prendre les décisions tout seul qu'en groupe.Vivement la troisième étape, je vais me refaire c'est sûr, je ne laisserai rien passer (rires) ! »

« Le plus dur dans cette traversée a été de monter en tête de mât dans 20-25 nœuds de vent et 3 mètres de creux, d'arriver en tête de mât et de se rendre compte qu'il manquait 2 centimètres pour attraper la drisse bloquée en haut. Le bateau est parti au lof, s'est couché et j'ai finalement pu attraper cette drisse. Je suis redescendu avec des bleus partout, mais j'étais fier de moi ! »