Nuit agitée

10 10

10:15

20191005_mt_1598.jpg
 

La nuit a été sportive et délicate pour les concurrents de la Mini-Transat La Boulangère qui ont foncé au portant dans un flux de Nord puissant. Le Tchèque Pavel Roubal a déclenché sa balise de détresse, puis a été hélitreuillé. Il a atterri à Lisbonne, sain et sauf. Ce matin, 84 concurrents sont en mer (David Kremer et Jonathan Chodkiewiez sont toujours en arrêt technique). Les leaders sont François Jambou (en proto) et Ambrogio Beccaria (en série).

Le fait de la nuit a été l’opération de sauvetage du marin tchèque Pavel Roubal. Denis Hugues, directeur de course de la Mini-Transat, raconte : « Pavel a tapé un OFNI qui a arraché le tableau arrière de son bateau. Il n’est pas parvenu à maîtriser la voie d’eau et a déclenché la balise de détresse. Il était environ à 50 milles des côtes portugaises et il a été récupéré par un hélicoptère du MRCC Lisbonne. Il a fait une visite de routine à l’hôpital de Lisbonne qui a révélé qu’il est en bonne santé. »

La nuit a été difficile pour les Ministes qui se sont bien fait secoués. Il doit y avoir pas mal de petits problèmes techniques à bord. Paul Cloarec, par exemple, a déchiré un spi dans un départ au tas.

L’échappée belle de François Jambou en proto, Ambrogio Beccaria reprend le leadership en série
Depuis qu’il a pris les commandes au niveau du cap Finisterre, François Jambou est inarrêtable sur le redoutable proto tenant du titre. Il a cette nuit bien consolidé son avance sur ses premiers poursuivants (Axel Tréhin et Tanguy Bouroullec), qui se portent à plus de 30 milles ce matin (pointage de 10h). Marie Gendron se rapproche du podium tandis qu’Erwan Le Méné intègre le Top 5.

En série, Ambrogio Beccaria a repris la tête en affolant les compteurs : ces dernières 24 heures il a parcouru 264 milles (vitesse moyenne : 11 nœuds), soit plus que les protos les plus aboutis ! L’Italien est suivi de Julien Letissier, Guillaume L’Hostis et Félix De Navacelle. Derrière, une petite cassure est faite mais rien n’est fait tant la suite de la course sera stratégique.

Les alizés portugais vont commencer à mollir aujourd’hui, au large du cap Saint-Vincent. Une bonne nouvelle pour les coureurs qui vont pouvoir souffler. A partir de demain, le vent va devenir quasi inexistant et l’approche des Canaries s’annonce laborieuse et technique. Des rebondissements seront à attendre jusqu’au bout.

---------------

Classement du jeudi 10 octobre à 10h (heure française)

PROTO

1- François Jambou (865 – Team BFR Marée Haute Jaune) à 483,7 milles de l’arrivée
2- Axel Tréhin (945 – Project Rescue Ocean) à 34,7 milles du premier
3- Tanguy Bouroullec (969 – Cerfrance) à 41,8 milles du premier

 

SERIE

1- Ambrogio Beccaria (943 - Geomag) à 528,5 milles de l’arrivée​​​​​​​
2- Julien Letissier (869 – Reno Style) à 7,9 milles du premier
3- Guillaume l’Hostis (868 – Alternative Sailing-Constructions du Belon) à 17,1 milles du premier ​​​​​​​

​​​​​​​