Julien Letissier, 14ème Série au Marin : « On se bat deux ans pour arriver là ! »

19 11

08:45

whatsapp_image_2019-11-19_at_08.14.48.jpeg
 

Julien Letissier, 14ème Série, a franchi la ligne d'arrivée de la deuxième étape de la Mini-Transat La Boulangère ce mardi 19 novembre à 8h 5 min 58 secondes (heure de métropole) au Marin. Son temps de course est de 16 jours, 16 heures, 32 minutes et 58 secondes. Son temps de course cumulé sur les deux étapes est de 25 jours, 26 heures, 14 minutes et 52 secondes.

Voir la vidéo d'arrivée au Marin de Julien

​​​​​​​« On se bat deux ans pour arriver là ! »

Pour sa première Mini-Transat La Boulangère, Julien Letissier voulait vivre le frisson du grand large en solitaire. En bouclant cette nuit la deuxième étape entre Las Palmas et Le Marin, le jeune homme de 28 ans a réalisé l’un de ses plus grands rêves. 7e de la première étape, il a fait face à des soucis techniques qui ont compliqué le deuxième acte. Mais Julien est arrivé à bon port, et c’est bien là l’essentiel. L’émotion était au rendez-vous au passage de la ligne au Marin.

« La fin était longue. Les derniers jours il fallait se battre pour faire un mille. Mais la course était trop bien ! Pourtant j’ai eu pas mal de soucis techniques. Quatre heures après le départ de Las Palmas j’ai déchiré le petit spi. Mais je me suis accroché. Puis trois jours après j’ai fait un vrac sous grand spi et perdu deux panneaux solaires. Depuis je n’arrive plus à charger mes batteries correctement. Ça a été une autre course, il fallait avancer coûte que coûte, gérer la fatigue tout en essayant d’aller vite car je ne voulais pas non plus finir dernier.

Ce n’est pas la course que j’imaginais mais ce n’est pas grave. Je suis arrivé au bout, certains n’ont pas eu cette chance. C’est énorme, on se bat deux ans pour en arriver là. Humainement, l’expérience est incroyable, un truc de fou ! Le projet sur ans est extraordinaire et le concrétiser de cette manière, en arrivant avec un bateau en assez bon état, c’est trop bien ! »