Catherine Chabaud baptise le Mini 6.50 de Marie Gendron

14 09

19:30

Marie Gendron, l’une des huit femmes engagées dans la 22e Mini-Transat La Boulangère, a vécu un joli moment ce samedi avec la marraine de son bateau, la navigatrice Catherine Chabaud. Marie et Catherine ont profité de ce baptême pour échanger autour de leur sensibilité commune pour la préservation des océans. Catherine Chabaud est notamment l’initiatrice d’Ocean As Common, un appel qui vise à faire reconnaître l’océan comme un bien commun de l’humanité.

Marie Gendron, skipper de SNCF-Cassiopée (proto n°930) : « Catherine est une femme incroyable. J’ai tout de suite été touchée par sa personnalité et son charisme. J’ai beaucoup de respect pour elle. Je lui ai proposé d’être ma marraine. Je lui ai expliqué que sur mon bateau j’ai voulu mettre ma petite pierre à l’édifice en faisant attention à l’impact environnemental. Pendant mes études j’ai travaillé pour intégrer des pièces en carbone recyclé (la porte, la barre, les cale-pieds…). Cette initiative a donné envie à Catherine d’être marraine, ça lui a parlé. »

Catherine Chabaud, navigatrice et députée européenne : « C’est toujours une forte émotion d’être au départ de la Mini-Transat. Je suis de la promo 1991 et c’est extraordinaire car on se retrouve encore avec d’autres marins qui ont participé à cette même édition. Cette Mini-Transat a été pour moi fondatrice. Si j’ai décidé de m’engager pour la préservation de la mer et du littoral, c’est à cause de choses que j’ai pu voir durant cette course, notamment des plastiques en plein milieu de l’Atlantique. J’ai énormément d’affection pour les coureurs qui participent à la Mini-Transat, chaque histoire est unique. Marie a construit elle-même son bateau. Elle s’intéresse à la préservation des océans avec une démarche particulière sur les matériaux choisis. »