Ça bagarre derrière Jambou et Beccaria !

10 11

09:30

Moins de huit jours après le départ de Las Palmas de Gran Canaria, les leaders sont passés sous la barre des 1000 milles restant à parcourir pour rallier Le Marin, en Martinique. Derrière François Jambou (proto) et Ambrogio Beccaria (série), les concurrents bataillent à tous les niveaux de la flotte. Ce matin, 81 marins sont encore officiellement en lice. Aidé hier soir par un bateau accompagnateur pour réparer son pivot de barre, le Britannique Joe Lacey poursuit sa route hors course. Quant à l’Italien Matteo Sericano, il est revenu à Mindelo (Cap-Vert) après avoir constaté des problèmes de quille sur son proto.  
 

Joe Lacey continue hors course, Matteo Sericano de nouveau en escale à Mindelo
Hier, un bateau accompagnateur s’est mis bord à bord avec Joe Lacey (963). Un membre de l’équipage est monté sur le Mini 6.50 du Britannique pour l’aider à réparer son pivot de barre. Le souci a été réglé et le navigateur a pu reprendre sa route. Mais étant donné qu’il a reçu une assistance extérieure, Joe Lacey est officiellement hors course. Petit moral également pour Matteo Sericano. Reparti hier de Mindelo après avoir réparé un safran, l’Italien a rapidement fait demi-tour, constatant cette fois une avarie de quille. Sera-t-il en mesure de réparer et de repartir dans les temps ?

​​​​​​​Série : Batailles Nord/Sud

Ambrogio Beccaria (943) et ses cinq chasseurs sont légèrement au Sud de l’orthodromie (route directe). Il y a un gros match pour le podium entre Nicolas d’Estais (905), Pierre Le Roy (925), Benjamin Ferré (902), Félix de Navacelle (916) et Lauris Noslier (893). Les concurrents classés de la 7e à la 13e place, au Nord de l’orthodromie, forment un groupe très compact qui n’a pas dit son dernier mot. Ce groupe est composé de Guillaume Quilfen (977), Sébastien Guého (909), Paul Cloarec (951), Kéni Piperol (956), Florian Quenot (946), Guillaume L’Hostis (868) et Julien Letissier (869). Ces coureurs sont talonnés au classement par la benjamine de la course, Violette Dorange (955), qui fait sa route au Sud comme une grande, tandis qu’Amélie Grassi (944), 16e ce matin, a gagné plus de 40 places depuis son nouveau départ de Las Palmas ! On note aussi la bonne dynamique de l’Italien Daniele Nanni (659) : 46e après trois jours et demi de course, il pointe ce matin en 25e position.

Proto : Morten Bogacki s’accroche aux quatre favoris

François Jambou (865) poursuit son cavalier seul. Ce matin, il dispose d’une avance de plus de 100 milles sur Axel Tréhin (945), tandis qu’un joli match pour la 3e place se déroule entre Erwan Le Méné (800) et Tanguy Bouroullec (969). L’Allemand Morten Bogacki s’accroche à ces quatre cadors et pourrait bien finir fort. Fabio Muzzolini (716) et Franck Colin (709) sont en mode match race sur leurs plans Lombard de génération similaire (seulement 2 milles d’écart au pointage de 9h). Décalé dans le Sud, Damien Garnier (788), 8e, espère les rattraper. Lui aussi fait une jolie course. Quand tout ce petit monde va s'approcher de la Martinique et que le delta Nord/Sud va se compacter, il va y avoir du match à tous les niveaux de la flotte.

 

----------------------

Classement du dimanche 10 novembre à 9h (heure française)

PROTO

1- François Jambou (865 – Team BFR Marée Haute Jaune) à 951,3 milles de l’arrivée
2- Axel Tréhin (945 – Project Rescue Ocean) à 101,2 milles du premier
3- Erwan Le Méné (800 – Rousseau Clôtures) à 195,6 milles du premier

SERIE

1- Ambrogio Beccaria (943 - Geomag) à 1007,4 milles de l’arrivée
2- Nicolas D’Estais (905 – Cheminant-Ursuit) à 70,4 milles du premier
3- Pierre Le Roy (925 – Arthur Loyd) à 75,6 milles du premier