Bon Pied Bon Œil fête ses 20 ans

15 09

14:15

La Mini-Transat ce n’est pas qu’une simple transatlantique qui a lieu tous les deux ans. C’est également une ribambelle de petites histoires liées aux marins qui y participent et à leur voilier. Découvrons aujourd’hui, celle de Bon Pied Bon Œil, le Mini 6.50 FRA 260 de David Krémer qui soufflera ses vingt ans ce soir à 19H00.

David, chef opérateur dans le milieu du cinéma, est tombé amoureux de ce proto construit en 1999 par deux copains dans un vieux hangar du port de commerce de La Rochelle. « Benoît Parnaudeau et Richard Mérigeaux ont construit ce bateau. L’un s’étant blessé à l’œil et l’autre au pied pendant la construction, ils ont alors décidé d’appeler ce Mini "Bon Pied Bon Œil" » nous raconte le propriétaire de l’unité la plus vieille de la flotte.

« Le bateau a participé quatre fois à la Mini-Transat avec Benoît Parnaudeau (en 2001), Richard Mérigeaux (2003), Cyril Ducrot (2005) et Olivier Cusin (2007). BPBO n’a pas navigué pendant plusieurs années. La première fois que je l’ai essayé, je ne connaissais personne à La Rochelle. Le soir dans un bar j’entendais des mecs derrière moi dire : ‘cet après-midi j’ai vu Bon Pied Bon Œil sur l’eau, ça fait plaisir de le revoir naviguer !’. Le bateau est connu ici. » poursuit le marin originaire de Paris.

L’histoire de Bon Pied Bon Œil symbolise bien l’esprit de la Classe Mini et de la Mini Transat dans le sillage du fameux "esprit Mini".« Dans le monde de la course au large, les bateaux sont dépassés assez vite. Celui-là, non. C’est le plus vieux de la flotte mais je ne ramasse pas les bouées avec, pourtant je ne suis pas un grand régatier. Aujourd’hui dans le tout jetable c’est bien d’avoir des histoires qui durent. » précise David avant de conclure : « En cinq ans j’ai déjà vécu pas mal d’aventures avec ce bateau. Cette année j’ai démâté pendant une course. J’ai dû retrouver un mât et j’ai vécu deux-trois mois de galère. J’ai changé le mât, toutes les voiles, les bouts, le gréement… Le bateau ressort de cette aventure vraiment amélioré. Je ne l’ai pas reconnu au début. ».

Voilà une belle histoire, dont le passionné de cinéma et féru de lecture aura l’occasion d’écrire la suite sur cette Mini Transat La Boulangère, la 5ème pour Bon Pied Bon Œil…