Arrivées et réactions de Lenaerts, Sallès, Tobo, Nanni et Campriani

16 10

17:30

SERIE | Marie-Amélie Lenaerts, 53ème 

whatsapp_image_2019-10-16_at_16.55.37.jpeg
 

Marie-Amélie Lenaerts (833) a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de la Mini-Transat La Boulangère en 53ème position en Série ce mercredi à 16h 22 min 27 sec (heure française) à Las Palmas de Grand Canaria. Son temps de course est de 11 jours, 05 heures, 44 minutes et 27 secondes.

"J'ai été accompagnée par les douanes espagnoles sur les 20 derniers milles de la course. Ils étaient sympas j'ai eu des encouragements et des coups de klaxon ! Globalement ça a été une chouette course, j'ai beaucoup aimé le début où on étaient tous bord-à-bord mais j'ai eu pas mal de soucis techniques et j'ai passé plusieurs journées toute seule en pensant que j'étais la dernière. Ça a été dur, plusieurs jours sans infos météo. Mais je suis tombé sur Albert par hasard et je ne l'ai plus lâché ! Le moment le plus important c'est quand j'ai réussi à refaire ma barre qui s'était désolidarisée de l'axe de barre. Je croyais que j'allais devoir m'arrêter au Portugal mais ça a tenu. Je suis très contente d'être là, la deuxième étape ça va être que du bonus."

SERIE | Céline Sallès, 54ème

whatsapp_image_2019-10-17_at_12.50.17.jpeg
 

Céline Sallès (514) a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de la Mini-Transat La Boulangère en 54ème position en Série ce jeudi à 12h 52 min 18 sec (heure française) à Las Palmas de Grand Canaria. Son temps de course est de 12 jours, 02 heures, 14 minutes et 18 secondes.

"J'ai cassé ma bague de tangon dès la première nuit... Le bricolage a été sportif. Ça s'est plutôt bien enchaîné après avec le deuxième front. Après c'était plutôt cool on a eu du soleil et des bonnes conditions sous spi. Mais on a aussi eu des moments sans vents, au niveau de Madère ça passait du tout au rien. Mais les bords sous spi c'était top, le bateau est lancé à fond et on retrouve nos vraies sensations de Mini.  En tout cas c'est un grand plaisir d'arriver ici aux Canaries parce que c'est la fin de la 1ère étape, et que ça veut dire que je serais au départ de la 2ème."

PROTO | Nicolas Tobo, 20ème

whatsapp_image_2019-10-17_at_13.46.25.jpeg
 

Nicolas Tobo (392) a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de la Mini-Transat La Boulangère en 20ème position en Proto ce jeudi à 13h 29 min 21 sec (heure française) à Las Palmas de Grand Canaria. Son temps de course est de 12 jours, 02 heures, 51 minutes et 21 secondes.

"Je suis très content d'être là ! Je pense que je me suis fait avoir tactiquement dans le Golfe de Gascogne puis dans la pétole. Niveau avaries j'ai craqué 2 voiles et j'ai un panneau solaire en moins, mais surtout un genou en moins. En descendant dans le bateau mon pied est resté coincé et ça a complètement vrillé mon genou... J'ai pas pu bouger la jambe pendant 4-5 jours, donc je me suis déplacé à genoux. Heureusement j'avais une attelle de hand à bord pour les coups. Le dernier jour sous spi sans vagues c'était très sympa."

SERIE | Daniele Nanni, 55ème 

whatsapp_image_2019-10-17_at_14.34.46.jpeg
 

Daniele Nanni (659) a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de la Mini-Transat La Boulangère en 55ème position en Série ce jeudi à 14h 15 min 30 sec (heure française) à Las Palmas de Grand Canaria. Son temps de course est de 12 jours, 03 heures, 37 minutes et 30 secondes.

"J'ai bien passé le cap Finisterre, mais après alors que j'envoyais le grand gennaker le bateau s'est couché et ça a cassé l'attache de mon bout-dehors. J'ai passé les jours d'après à faire de multiples réparations. J'ai pensé à faire un pitstop au Portugal mais j'aurais perdu trop de temps. L'arrivée a été plus tranquille. Tactiquement et psychologiquement je suis satisfait de mon étape, mais je suis un peu déçu de mon résultat. Ça reste une étape fantastique, la mer était très belle et je suis fier de participer à cette compétition et d'être arrivé ici. Ça m'a fait très plaisir de voir mes amis sur l'eau pour l'arrivée, mais la prochaine étape je veux que ce soit moi qui les accueille (rires). Il y avait beaucoup d'émotions, ça faisait 10 jours que je n'avais parlé à personne."

SERIE | Alessio Campriani, 56ème

whatsapp_image_2019-10-17_at_18.52.04.jpeg
 

Alessio Campriani (488) a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de la Mini-Transat La Boulangère en 56ème position en Série ce jeudi à 17h 52 min 03 sec (heure française) à Las Palmas de Grand Canaria. Son temps de course est de 12 jours, 07 heures, 14 minutes et 03 secondes.

"J'ai eu des problèmes avec mon bout-dehors, j'ai du le changer dans une mer,  agitée. J'ai dû mal fixer le nouveau parce qu'il ne tenait pas en place, j'ai dû affaler mon spi une trentaine de fois avant que ce soit ok. Puis j'ai pas eu de météo pendant 4 jour... La traversée du Golfe était très dur, je suis arrivé cramé au Cap Finisterre. Les longs bords sous spi étaient très agréables, une fois que j'ai trouvé le bon équilibre du bout-dehors. Mais j'ai énormément dormis sur la 2ème partie, je suis reposé !"