Arrivées et réactions de Garnier, Spyropoulos, Pawlotzki, Lagneaux et Rosetti

16 10

02:00

PROTO | Damien Garnier, 17ème

whatsapp_image_2019-10-16_at_01.52.32.jpeg
 

Damien Garnier (788) a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de la Mini-Transat La Boulangère en 17ème position en Proto ce mercredi à 01 h 21 min 43 sec (heure française) à Las Palmas de Grand Canaria. Son temps de course est de 10 jours, 14 heures, 43 minutes et 43 secondes.

"Ça a été super les derniers jours pour venir j'ai pas eu la pétole. J'avais 15 noeuds Nord-Est sur les derniers bords, je bourrinais à 15 noeuds c'était sympa. J'ai eu des petits soucis d'électricité, j'ai dû barrer la nuit, je me suis fâché avec ma bôme d'ailleurs ça doit se voir... J'ai dû monter dans le mât parce que mon spi médium a cocoté. Une fois les problèmes passés c'était bien. Sportivement c'est pas idéal mais humainement c'est incroyable, je serais là dans 2 ans ! Je me projette déjà parce que c'est une expérience humaine et un gros gain en expérience. J'en suis super heureux, mais sportivement j'aurais voulu faire un peu mieux. J'ai hâte de repartir !"

PROTO | Markos Spyropoulos, 18ème

.jpeg
 

Markos Spyropoulos (931) a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de la Mini-Transat La Boulangère en 18ème position en Proto ce mercredi à 05h 48 min 22 sec (heure française) à Las Palmas de Grand Canaria. Son temps de course est de 10 jours, 19 heures, 10 minutes et 22 secondes. 

"Je ne voulais pas trop me pousser ni pousser le bateau, c'est ma première grande course. Le but était d'arriver à Las Palmas sans dégâts et c'est fait. J'ai passé 2 jours sans électricité avant de réussir à réparer. Le passage du dernier front m'a marqué. J'étais sous GV et foc, et dans un moment plus calme j'ai décidé de mettre le spi. Et le vent est rentré, jusqu'à 37 noeuds ! Je voyais ma vitesse augmenter, 16-17-18 noeuds, sans rien contrôler (rires). J'avais hâte que ça se calme..."

SÉRIE | Andréa Pawlotzki, 51ème 

whatsapp_image_2019-10-16_at_06.26.35.jpeg
 

Andréa Pawlotzki (627) a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de la Mini-Transat La Boulangère en 18ème position en Proto ce mercredi à 05h 48 min 22 sec (heure française) à Las Palmas de Grand Canaria. Son temps de course est de 10 jours, 19 heures, 21 minutes et 48 secondes.

"Je suis fatigué mais très content d'être arrivé. J'ai rien cassé non plus, ça c'était primordial. J'ai quand même réussi à prendre du plaisir de temps en temps. C'est royal, je suis hyper content d'être là, c'était une superbe aventure et j'ai hâte de continuer."

SÉRIE | Albert Lagneaux, 52ème

whatsapp_image_2019-10-16_at_12.58.14.jpeg
 

Albert Lagneaux (882) a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de la Mini-Transat La Boulangère en 52ème position en Série ce mercredi à 12h 47 min 49 sec (heure française) à Las Palmas de Grand Canaria. Son temps de course est de 11 jours, 02 heures, 09 minutes et 49 secondes.

"Je suis super heureux d'être arrivé ! J'ai sans doute été beaucoup trop prudent lors de la descente du Portugal j'ai perdu 20 places en une nuit parce que je ne voulais rien casser, le but c'est d'arriver en Martinique. Avec Marie-Amélie on s'est retrouvé 2 Belges au milieu de la mer c'était très sympa, on a passé 2-3 jours à se côtoyer. J'ai pris mon pied, c'était beau en mer. Je suis vraiment heureux être d'être là et d'avoir amené le bateau jusqu'ici, j'ai quasiment rien cassé. Je suis prêt pour la deuxième manche."

PROTO | LUCA ROSETTI, 19ème

whatsapp_image_2019-10-16_at_15.37.32.jpeg
 

Luca Rosetti (342) a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de la Mini-Transat La Boulangère en 19ème position en Proto ce mercredi à 15h 05 min 09 sec (heure française) à Las Palmas de Grand Canaria. Son temps de course est de 11 jours, 04 heures, 27 minutes et 09 secondes.

"Je suis très fatigué mais très très heureux d'être arrivé. Je m'attendais à un meilleur résultat, j'avais pris un bon départ mais j'ai pris des mauvaises options derrière. J'ai eu des soucis de pilote aussi par la suite. J'ai pris beaucoup de plaisir, les longues heures à la barre étaient très agréables."