Andrea Pawlotzki, 41ème Série au Marin : « Je n'ai jamais été aussi riche de toute ma vie car j'étais libre »

20 11

15:00

paw.jpeg
 

Andrea Pawlotzki, 41ème Série, a franchi la ligne d'arrivée de la deuxième étape de la Mini-Transat La Boulangère ce mercredi 20 novembre à 14h 48 min 31 secondes (heure de métropole) au Marin. Son temps de course est de 17 jours, 23 heures, 15 minutes et 31 secondes.

Voir la vidéo d'arrivée au Marin d'Andrea

« Je n'ai jamais été aussi riche de toute ma vie car j'étais libre »

« La Mini-Transat est l'expression naturelle d'une forte passion. » Andrea Pawlotski se sentait fait pour cette course, lui qui voulait passer plusieurs semaines de liberté et de contact avec la nature. Le marin suisse a été très largement servi !

« Je m'attendais à une arrivée plus intensive d'un point de vue émotionnel mais du fait qu'il y ait tout le monde, je n'étais plus en mode introspection. Mais bien entendu je suis ravi. Trois ans de boulot pour en arriver là, c'est énorme ! Niveau performance, je m'en suis mieux sorti que ce que j'imaginais. J'aurais pu faire encore mieux mais il fallait trouver un compromis entre arriver entier à bon port et aller assez vite. »

« Je n'ai pas participé à la Mini-Transat pour la dimension sportive. Je voulais vivre une aventure spéciale. C'est un luxe de pouvoir passer autant de temps tout seul sans personne autour de nous. Dans la vie de tous les jours, on est tout le temps entouré par du monde, sollicité par des trucs, il faut toujours faire la queue pour tout, alors que là tu es tout seul… Je n'ai jamais été aussi riche de toute ma vie car j'étais libre. Je n'aurais jamais une autre occasion de revivre ça. »