Alessio Campriani, 52ème Série au Marin : « J'ai fait de mon mieux pour arriver »

21 11

21:45

alessio.jpeg
 

Alessio Campriani, 52ème Série, a franchi la ligne d'arrivée de la deuxième étape de la Mini-Transat La Boulangère ce jeudi 21 novembre à 20h34 min 05 secondes (heure de métropole) au Marin. Son temps de course est de 19 jours, 5 heures, 1 minute et 5 secondes. Son temps de course cumulé sur les deux étapes est de 31 jours, 12 heures, 15 minutes et 8 secondes.

Voir la vidéo d'arrivée au Marin d'Alessio

« J'ai fait de mon mieux pour arriver »

Cette seconde étape n’aura pas été un long fleuve tranquille pour Alessio qui a connu bon nombre de galères à la fois techniques mais aussi physiques. Blessé à la cheville au bout de sept jours de course suite à un départ au tas et privé de spis sur la fin du parcours, le marin s’est accroché coûte que coûte pour rallier le Marin et n’a jamais rien lâché. A son arrivée, sa ténacité exemplaire et un courage hors norme ont été salués par ses camarades. Ereinté, l’homme était tout simplement heureux d’être parvenu à boucler cette aventure extrême.

« Après 7 jours, (je ne suis pas sûr, il faudrait que je vérifie mon journal), j'étais sous grand spi quand j'ai fait un départ au tas. Je ne sais pas pourquoi mais je n'arrivais pas à choquer. J'étais au vent et j'ai volé à travers le bateau. Je me suis fracassé la cheville contre le winch… Donc ça fait 12 jours maintenant que j'ai la cheville dans cet état, et encore ça va mieux maintenant parce qu'elle était très enflée au début. »

« Je n'ai pas pu utiliser mon grand spi et mon spi medium sur la dernière partie parce que j'ai perdu une pièce cruciale. J'ai donc beaucoup navigué sous Code 5 ce qui était plus facile à régler. J'ai fait de mon mieux pour arriver, et je suis ici donc ça l'a fait ! »