83 Minis à bon port à Las Palmas de Gran Canaria !

21 10

19:15

las.jpg
 

Avec l’arrivée de David Kremer et Joe Lacey la nuit dernière, il n’y a plus aucun concurrent de la Mini-Transat La Boulangère en mer. Sur les 87 marins qui ont pris le départ de la première étape, 83 sont arrivés à bon port à Las Palmas de Gran Canaria. Place au repos et au bricolage désormais pour les skippers qui prendront le départ de la deuxième étape, à destination du Marin (Martinique), le samedi 2 novembre à 13h08 (heure française).

​​​​​​​Ca y est, tous les coureurs de la Mini-Transat La Boulangère sont à bon port, dans la marina de Las Palmas de Gran Canaria. On déplore tout de même les absences de quatre marins, contraints à l’abandon durant l’exigeante étape qui s’était élancée de La Rochelle le 5 octobre : Jonathan Chodkiewiez, Jean-Baptiste Ternon, Pavel Roubal et Yann Blondel.

95 % à l’arrivée de la première étape
Les 83 autres concurrents sont parvenus à boucler le parcours, au prix parfois de sacrés périples à l’instar des deux derniers arrivants, David Kremer et Joe Lacey qui ont tous deux rallié Las Palmas la nuit dernière. Ce sont donc plus de 95 % des engagés qui ont réussi à atteindre les Canaries. Beaucoup ont toutefois connu des problèmes électriques, notamment liés au fait que la solution 100 % solaire, tentante sur le papier, ne s’est pas révélée aussi efficace que prévue. Plusieurs marins ont ainsi prévu pendant l’escale de mettre en place une deuxième source de production d’énergie (piles à combustible ou hydro générateurs).

Prologue le 26 octobre, top départ de la deuxième étape le 2 novembre

Certains sont rentrés chez eux pour travailler ou se reposer, d’autres sont en vadrouille dans les Canaries et enfin il y a ceux qui bricolent sur leurs bateaux, comme Guillaume Coupé qui a beaucoup de travail suite à sa collision avec un OFNI survenue sur la première étape. Tous les skippers devront être à Las Palmas le 25 octobre, le lendemain ils disputeront un prologue. Puis, le samedi 2 novembre, il sera temps de s’attaquer au gros morceau : samedi 2 novembre sera donné à 13h08 (heure française) le départ de la deuxième étape vers la Martinique.