Douarnenez
Lanzarote
Pointe-à-Pitre

Actualités

Un code couleurs pour le départ

A colour code for departure

Le 15 octobre 2013 - 19:48

En l’absence d’ouverture pour les prochaines quarante-huit heures, la direction de course a décidé de rapatrier la flotte des Minis au Port Rhu où elle bénéficiera d’installations beaucoup plus confortables pour patienter. L’option envisagée hier de rallier Gijon avant de passer le cap Finisterre est provisoirement abandonnée. Enfin, un code couleurs à destination de tous ceux qui s’intéressent à la course est mis en place pour prévenir de l’éventuelle imminence d’un départ. Explications.

Retour sur la météo

Pour comprendre la situation, il faut imaginer le segment de droite ralliant la pointe de Bretagne au cap Finisterre. Cette autoroute est, pour l’heure, balayée sur sa marge ouest par des vents forts à très forts de sud-ouest. A l’intérieur de cette diagonale, les conditions sont beaucoup plus maniables, mais c’est en quelque sorte un piège pour les concurrents qui pourraient risquer de se trouver coincés au fond du golfe sans pouvoir en sortir. D’autant qu’actuellement, c’est entre le cap Ortegal et le cap Finisterre que les vents sont les plus puissants, puisque des rafales à plus de 50 nœuds sont attendues dans les prochains jours.

 

L’hypothèse Gijon

C’est cette situation qui a conduit la direction de course à ne pas activer l’option d’une escale à Gijon. Compte tenu des prévisions actuelles, le risque était grand de retrouver la flotte coincée dans le port asturien, incapable de parcourir dans des conditions satisfaisante les 180 milles séparant Gijon de la pointe de la Galice, face à des vents forts de secteur ouest. Cette hypothèse pourrait être activée, uniquement si l’escale espagnole permettait une attente de deux à trois jours maximum avant de franchir la pointe de l’Espagne. La direction de course ne s’interdit aucune hypothèse, dans l’intérêt des coureurs.

 

Les significations du code couleur

Pour l’heure, il est difficilement concevable de rester chaque jour dans l’attente d’un hypothétique départ. L’organisateur a donc décidé de mettre en place un code couleur permettant d’anticiper les décisions à venir.

Code rouge : aucun départ n’est envisagé dans les 36 prochaines heures.

Code orange : un départ possible dans les prochaines 36 heures.

Code vert : départ possible dans les 24 prochaines heures.

L’objectif est de permettre la meilleure information possible de la presse et du public qui suit la Mini Transat. Ce soir, au briefing des coureurs, la direction de course a donc annoncé la mise en place des codes couleurs qui sera visible sur le site Internet.

PFB

 


In the absence of an opening in the next forty-eight hours, the race committee has decided to bring the Mini fleet back into Port Rhu where there are far more comfortable facilities to endure the wait. Yesterday’s proposal to rally in Gijon before passing Cape Finisterre is temporarily abandoned. Finally, a color-coded system for all those interested in the race has been set up to warn of the possibility of imminent departure. Explanations.

Back on the weather
To understand the situation, imagine the dividing line from the Brittany Penninsular and Cape Finisterre. This highway is, for the moment, being swept by the western margin of the strong to very strong southwesterly winds. Inshore of that line the conditions are much more manageable, but it's a potential trap for competitors who may be at risk of being caught in the bay and not being able to get out. At the moment the winds are particularly strong between the Ortegal peninsula and Cape Finisterre, where gusts of over 50 knots are expected in the coming days.

The Gijon option
This situation has led the race committee not to activate the option of a stopover in Gijon. Given current projections, the risk was too great that the fleet would find itself stuck in the Asturian port, unable to safely navigate the 180 miles separating Gijon and the tip of Galicia, in the face of strong winds from the west. This option can be activated only if the Spanish stopover permitted a maximum wait of two to three days before crossing the tip of Spain. The race director does not discount any options in the interests of the competitors.

The meanings of the colour code
Currently, it is very hard on everyone to stay poised each day while waiting for a hypothetical departure. The organisers have decided to implement a colour code to anticipate future decisions.

Code Red : no departure is planned in the next 36 hours.

Code Orange : there is the possibility of a start in the next 36 hours.

Green Code: there is the possibility of a start in the next 24 hours.

The objective is to provide the best possible information to the press and the public following the Mini Transat. Tonight at the competitors' briefing, the race director announced the introduction of the colour code system that will be found on the website .

PFB