La Boulangère devient partenaire titre de la Mini-Transat & la championne olympique Charline Picon devient marraine de l'édition 2017

03 07

17:30

nl_3_juil.png

La Boulangère devient partenaire titre de la Mini-Transat & la championne olympique Charline Picon devient marraine de l'édition 2017

L'entreprise vendéenne fabriquant des pains et viennoiseries emballés a décidé de s'engager aux côtés des organisateurs de la Mini-Transat et d'associer son nom à ce qui reste la plus atypique des grandes courses océaniques.

Un partenariat reposant sur des valeurs partagées

Un format de course accessible à tous : aux professionnels comme aux amateurs

Traverser l'Atlantique sur des bateaux de course au large de 6,50m est une expérience hors du commun. Pourtant, près de 1000 marins ont déjà tentés l'aventure depuis que la course existe. La Mini-Transat est une course qui permet la réalisation des rêves de ceux qui s'y engagent, du passionné qui vient pour l'aventure d'une fois à celui qui conçoit l'épreuve comme un tremplin de carrière. Pas de ségrégation entre amateurs et professionnels, aventuriers et graines de champion.

Une course proche de la nature

Lors d'une Mini-Transat, le marin est véritablement seul face à l'océan. L'absence de moyens de communication avec la terre et la taille des bateaux impliquent un retour à l'essentiel. « Une dimension en phase avec La Boulangère qui s'est lancée dans les produits biologiques dès 2000 avec la conviction qu'il était essentiel de rechercher des produits plus respectueux de l'environnement », explique Christophe Aillet, Directeur général de La Boulangère.

Le laboratoire technologique de la course au large

La Mini-Transat est une épreuve qui laisse suffisamment de libertés pour permettre aux constructeurs de bateaux d'innover et/ou de tester des solutions innovantes. Nombre de solutions techniques que l'on trouve aujourd'hui sur les bateaux de course au large, voire dans le monde de la plaisance, ont d'abord été testées sur les voiliers des Ministes.

Neuf femmes au départ de la course

Dans un milieu qui reste profondément masculin, le caractère accessible de la Mini Transat lui permet d'accueillir neuf femmes au départ de la course. « S'engager auprès d'une épreuve sportive mixte permettant à 9 femmes d'être au départ, est en accord avec le caractère féminin de la marque. C'est dans la continuité de l'engagement de la marque auprès des femmes, qui milite pour une meilleure égalité hommes/femmes dans les foyers au travers de sa campagne #285 excuses », ajoute Christophe Aillet, Directeur Général de La Boulangère.

Une championne olympique de planche à voile marraine de l'édition de 2017

Charline Picon, championne olympique de planche à voile aux Jeux de Rio en 2016, est aussi profondément attachée à son département d'origine, la Charente-Maritime. C'est donc fort logiquement que la sociétaire de la Société des Régates Rochelaises qui s'est entraînée régulièrement sur le plan d'eau de La Rochelle avant son triomphe à Rio a bien voulu devenir la marraine de l'épreuve. Entre une préparation olympique et l'aboutissement d'un projet Mini-Transat, qu'il s'agisse des sacrifices demandés ou des plaisirs de la réussite, il existe une correspondance évidente.

Ils ont dit :

Charline Picon
« Très honorée d'être la marraine sur cette édition. Je serai sur le village et j'aurai l'honneur de donner le départ. Bon courage pour cette dernière ligne droite. A titre personnel, j'ai été particulièrement touchée par le projet Label Bleue et par l'esprit Mini. »

Patrick Maurin, Président du Collectif Rochelais Mini-Transat
« Cette semaine sera riche de nombreuses animations. Merci aux partenaires institutionnels et privés et particulièrement Christophe Aillet, Directeur Général de La Boulangère. »

Lucas Montagne, Président de la Classe-Mini
« Quasiment 1000 personnes ont traversé l'Atlantique sur un bateau de 6,50m. Des futurs stars de la course au large mais aussi des anonymes qui ont un jour décidé de se jeter à l'eau. Un projet Mini Transat se construit petit à petit, agrège au fur et à mesure des énergies. C'est exactement ce qu'ont fait les membres du collectif rochelais pour la Mini Transat. Bravo à eux. »

Jean-François Fountaine, Maire de La Rochelle, Président de la Communauté d'Agglomération de La Rochelle
« Nous sommes très fiers de savoir que la Classe Mini nous a confié les rênes des deux éditions 2017 et 2019. C'est aussi un devoir qui nous oblige. C'est une épreuve qui se doit de réussir sur le plan sportif, médiatique, populaire. »

Stéphane Villain, Vice-Président du Département de la Charente-Maritime
« Fiers d'être partenaires de cette édition. On a souhaité que Charline Picon soit la marraine. Par ailleurs, le Comité départemental de Charente-Maritime a décidé de soutenir Victor Barriquand qui portera nos couleurs. »

partenaires_nl_3_juil.png